Comment bien préparer son Comiccon

comiccon2016

Dans quelques jours aura lieu l’édition 2016 du Comiccon de Montréal.  On va prendre pour acquis que vous savez déjà de quoi il est question… Par contre, il y a une différence à connaître l’évènement et être bien préparer pour l’évènement en question. Comme je suis un fan de comic books, je vais vous partager  ma routine pour me préparer pour le Comiccon. André en a fait mention à quelques reprises dans certains de nos épisodes, alors voici ma tentative de partager avec vous comment je m’y prend pour profiter de l’évènement au maximum.

Pour moi, le Comiccon c’est une occasion d’aller à des conférences, faire la rencontre de studio de jeux vidéos indépendant et d’artisans locaux, mais surtout de me procurer des exemplaires spécifiques de comics qui manquent à ma collection et rencontrer des artistes afin de faire signer/dédicacer mes bandes dessinées.

Application mobile

La première chose à faire est de télécharger l’application officielle du Comiccon. C’est accessible ici pour Android et ici pour iOS. La raison est fort simple… l’horaire d’un Comiccon est prompt à changer et ce à plusieurs reprises. L’organisation a déjà publiquement annoncée que l’application sera mis à jour plus régulièrement que le site web.

Liste des artistes présentscomicvine-howto-1

La deuxième étape est de faire la liste des artistes que je veux aller rencontrer ainsi que les titres sur lesquels ils ont travaillés. Pour ce faire, je fais le tour des artistes invités et je vérifie sur le site ComicVine.com ainsi que Wikipedia.  Voici un exemple de ce que ça peut donner basé sur le line-up de cette année:

Bob Layton

– Fiche ComicVine : http://comicvine.gamespot.com/bob-layton/4040-10299/

En approfondissant la recherche, on identifie ensuite les rôles que l’artiste a eu sur chacun des titres. Par exemple, on voit que pour Bloodshot, Bob Layton a été l’éditeur. D’un point de vue de collectionneur, ce n’est pas le genre de signature/dédicace qui nous intéresse. Par contre, sur Iron Man, il a été par moment inker, artiste du cover, penciller et auteur. Sur X-O Manowar, il a été co-créateur, auteur et parfois artiste de couverture. Ces deux titres sont donc plus attrayant à faire signer pour le collectionneur.

En répétant l’exercice pour chacun des artistes que vous aurez inventorié, et en comparant la liste générée avec les items de votre collection, vous aurez une idées des bandes-dessinées que vous pourrez amener avec vous durant votre week-end. Dans l’éventualité où vous n’avez pas d’items à faire signer dans votre collection, vous pourrez toujours vous les procurer sur place.

 La liste d’achats

Comme je le mentionnais en ouverture, le Comiccon est un bon endroit pour se procurer des exemplaires de bandes-dessinées. Il est plutôt rare d’avoir à proximité plusieurs commerçants ayant une offre souvent complémentaire. Je dois dire par contre que l’expérience de magasiner des comics durant ces évènements peu avoir une sensation un peu contradictoire. Certains commerçants, malheureusement, peuvent avoir tendance à gonfler les prix. Par contre, l’inventaire étant limité, il n’est pas toujours possible de remettre notre achat à plus tard. Il faut être prêt à prendre des décisions rapides et assumer nos choix.

C’est là que devient utile la fameuse liste d’achats. Celle-ci doit évidemment être faite à l’avance. On y met normalement les livres que nous désirons nous procurer. Ce n’est pas tout! Faites des recherches sur le web (un peu plus sur ce sujet dans la section qui suit) et notez le prix moyen courant de chaque item AINSI que le prix jusqu’où vous êtes prêts à aller. En tant qu’acheteur de comics dans une convention, vous êtes – en quelque sorte – en compétition avec tous les autres acheteurs et comme le stock peu s’avérer limité. Dans le feu de l’action, ce n’est pas le temps de cogiter à savoir si le prix nous satisfait. Toujours mieux d’avoir fait ses devoirs à l’avance.

Et pour finir cette section, je vous laisse sur ces sages paroles : Lorsque vous magasinez des items dans un Comiccon, vous DEVEZ négocier. Soyez juste et honnête dans votre négoce et vous serez surpris des dollars que vous pourrez économiser

Des outils pour nous aider

Comme on le constate, préparer un Comiccon (on pourrait dire la même chose pour collectioner) comporte beaucoup d’informations à gérer et prendre en compte. Par chance, plusieurs options s’offrent à nous. Ces outils vous permettent de gérer votre inventaire et, pour certains d’entre eux, vous donneront une estimé de la valeur des comics.

comiccon-tool

Celui dont nous avons entendu parlé le plus est Comicbook DB. Imaginez un site dans le même genre qu’IMDB mais pour les comics et où vous pouvez gérer votre inventaire. Personellement, j’utilise Comic Book Realm, malgré son look moins moderne, car il permet aussi de suivre la valeur moyenne de sa collection et est aussi doté d’un price guide. De plus, ces deux choix sont gratuit et n’ont pas de limite d’utilisation contrairement à d’autres services. Le côté négatif de ces deux sites est leur incapacité à être bien présenté sur un téléphone intelligent.

Le troisième dans ma liste, Comics Price Guide, est surtout pratique pour son price guide qui nécessite un compte gratuit pour être utilisé. Par contre, si vous voulez y gérer votre inventaire, le site limite le nombre d’items qu’on peut ajouter à 50 dans notre collection à moins de payer un montant supplémentaire. Un point positif, le site a une interface plus moderne qui se porte bien sur les appareils mobiles.

  1. Comicbook DB [http://www.comicbookdb.com/]
  2. Comic Book Realm [http://comicbookrealm.com/]
  3. Comics Price Guide [http://comicspriceguide.com/]
  4. CLZ Comics [http://www.clz.com/comics]

Si vous ne jurez que par vos appareils mobiles, le dernier de la liste sera votre choix. L’interface est de loins la meilleure du groupe et le lecteur de codes barres intégré à l’application permet l’ajout des comics à votre inventaire de façon extrêmement aisée. Gros point négatif par contre, l’application coûte cher (environ 20$) et ne contient aucun aspect de suivi de la valeur des livres.

En conclusion

Ça peut sembler beaucoup toutes ces étapes, mais sachez que c’est un gros évènement et notre objectif est que vous puissiez en profiter au maximum. Autre point que nous n’avons pas abordé au fil de l’article est la réception cellulaire. Historiquement, elle n’est pas super efficace. Dites vous que lorsqu’il y a plusieurs dizaines de milliers de gens dans un endroit donné, c’est normal que le signal ne soit pas super efficace. Sachant cela, pensez à imprimer vos listes, horaires ou autres informations que vous avez préparées histoire d’être sûr d’y avoir accès si les problèmes surviennent.

Si notre article vous a donné le goût d’aller y faire un tour, il reste encore quelques billets. Vous pouvez toujours tenter votre chance et vous les procurez ici : http://www.montrealcomiccon.com/fr/billetterie/.

 

0

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *