Fallout 76 – Critiquer les critiques

Sorti le 14 novembre 2018, Fallout 76 est très loin de faire l’unanimité chez les joueurs. Bogues, désynchronisation du serveur, un temps de jeu en phase BETA plus que douteux (quelques heures de jeux durant un jour X, en plein milieu d’après-midi, en plein milieu de semaines) auront fait mal à ce titre. Cependant, je vois beaucoup de critiques du jeu qui semblent excessivement biaisées. Des critiques à la va-vite, des articles quasiment copiés/collés les unes aux autres, etc.

Je me ferai ici l’avocat du diable pour ce jeu et j’apporterai donc une critique globale qui, je crois, sera beaucoup plus « juste » de cette nouveauté.

 

Contempler l’univers post-nucléaire

Fallout Ghouls intensifiesFallout 76 est, comme tous les jeux de la même série, l’aventure d’un survivant (que vous contrôlez) d’une guerre nucléaire. La différence entre ce titre et ceux précédents (à l’exception du multijoueur) est que cette fois-ci, vous faites partie des tout premiers humains se rendant à la surface pour repeupler et recoloniser. Il n’y a donc pas (encore) de ghouls, de super mutants ou humains non joueurs vous donnant des quêtes ou des objectifs à compléter.

Vous étudiez l’univers, écoutez des « holotapes », lisez des notes trouvées dans les bureaux, communiquez avec des êtres robotisés et ce sont EUX qui vous donneront les quêtes à compléter. L’univers semble vide, absent de vies et de « cités ». Et c’est parfait comme ça!

Souvenez-vous : vous êtes les premiers humains à sortir des « vaults ». Les autres humains qui ont survécu à l’extérieur sont soit devenus des ghouls ou se sont fait tuer par celles-ci ou les autres menaces de l’univers post-nucléaire.

 

Des bogues qui laissent à désirer

Fallout ghouls neck bugUn jeu en 2018 ne serait pas un jeu s’il n’avait pas sa liste de bogues. Fallout 76 ne fait pas exceptions à cette règle.

Jusqu’au 19 novembre 2018, le jeu était rempli de bogues empêchant en partie la progression du jeu. Par exemple, il était impossible de finir certaines quêtes car un objet à activer ne pouvait être sélectionné. De plus, certains éléments pour avancer dans le jeu nécessitaient des réparations (des ordinateurs par exemple) et nous devions débourser certaines ressources dans le jeu (métaux, plastiques, etc.) pour lesdites réparations. Cependant, dû à un ou des bogues, les ressources étaient consommées, mais la réparation non-effectuée.

Dans un jeu où certaines ressources sont très rares et très importantes, un bogue du genre peut laisser un goût excessivement amer et avec raison. Il faut tenir compte cependant que le jeu a été corrigé depuis et que j’ai pu personnellement avancer sans rencontrer ce genre de bogue à nouveau.

Bethesda aurait dû se doter de phases de jeu BETA beaucoup plus longues et fréquentes. Ceci aurait pu permettre de corriger ces problèmes avant la sortie officielle et éviter le « backfire » auquel le studio a dû faire face.

 

Trop facile… vraiment?

Un des points revenant souvent dans les critiques est que le jeu est trop facile. Je dois avouer que le début du jeu est relativement facile. Les ennemis font peu de dégâts au point où l’on peut « sauter dans le tas » à main nue sans avoir peur de quoi que ce soit.

Après quelques dizaines d’heures de jeu, ça devient une tout autre histoire.  Il est fréquent de passer entre des ennemis de niveau équivalent au nôtre pour ensuite tomber face à face avec le même ennemi, mais cette fois-ci 30 niveaux au-dessus. Ça surprend! Ils ne sont pas impossibles à tuer, mais la prudence est de mise. Ceci est sans compter les ennemis tels que le « Scorchbeast »

 

Ressources manquantes?

C’est un fait, certaines ressources matérielles sont rares et pourtant importantes. Il est fréquent de briser ses armes et armures et réaliser une fois au campement que nous n’avons pas assez de matériaux pour réparer le tout. Ceci frustre énormément de joueurs. Cependant, n’oubliez pas que c’est un univers post-nucléaire. Les denrées se font rares, les matériaux aussi. Il faut savoir chercher aux bons endroits. Certains voient le tout comme une faiblesse du jeu. Je le vois plutôt comme un point fort.

Il ne faut pas oublier que c’est un jeu qui, à l’instar des autres jeux de survie, est peu punitif. Mourir n’a pas ou peu de conséquences, si ce n’est que de déposer les ressources de type « junk » sur notre corps, mais il est facile d’aller récupérer celle-ci. Le fait d’avoir certaines ressources primaires difficiles à trouver permet selon moi d’apprécier davantage le jeu.

Où serait le plaisir si les gros ennemis mouraient en 1 ou 2 balles et que les ressources tombaient du ciel?

 

Stockage insuffisant…

Box fullLe plus gros point faible du jeu est l’espace limité de stockage des ressources. Déjà que certaines ressources se font rares, le stockage maximum était de 400 (dans votre campement) et depuis le 4 décembre, 600. Croyez-moi, ça se remplit très rapidement. Le jeu devient alors un gros « resources management game » car on passe beaucoup de temps à faire du ménage dans le stockage à tenter de déterminer ce qui doit être gardé ou non. Quand vous tombez sur des armes et armures uniques qui pèsent 10-15 points de stockage, ça laisse peu d’espace pour le restant.

Bonne nouvelle, Bethesda a promis que dans les prochains correctifs, que cette espace sera augmentée d’avantage.

 

Ce que le jeu est VS ce qu’il n’est pas

Ce que le jeu est :

  • Un jeu de type « RPG » et « survie »;
  • Multijoueur;
  • Un jeu très massif avec énormément d’éléments même si l’univers semble vide;
  • Un univers qui s’agrandira avec le temps (ajout via les mises à jour, etc.);
  • Relativement bien balancé. Un joueur niveau 100 peut être tué par un joueur niveau 25 qui sait ce qu’il fait. Le dernier niveau réel est 50. Les autres ne donnent que des cartes de « perks » additionnelles.

Ce que le jeu n’est pas :

  • Un « base building game ». Ne pensez pas vous faire un fort mesurant 30 x 30 x 45 comme dans Rust;
  • Un jeu PvP intéressant (pour le moment);
  • Un MMORPG…;
  • Un Fallout traditionnel. Restez avec Fallout 3 / New Vegas / 4 pour cela.

 

Fallout 76, my two cents…

Ce jeu ne mérite pas un 9 sur 10 ou un Game Of The Year award, mais ne mérite clairement pas une note de 4 sur 10. Mettons un bon 7.5!

PS : No settlement needs our help. I’ll not mark it on your map.

0

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *